À LA UNE

captsmarturl

CONCERTS À VENIR

02 Dec 2017 Creil, FR La Grange à Musique w/ James Leg La Grange à Musique w/ James Leg
14 Dec 2017 Anglet, FR Les écuries de Baroja Les écuries de Baroja free

CONCERTS PASSÉS

07 Oct 2017 Mérignac, FR Mérignac Photo Festival Mérignac Photo Festival
23 Sep 2017 Mars Red Sky / Equipe de Foot / A-side B-side Bassens, FR Sulfurock Sulfurock
22 Sep 2017 Talence, FR Les Campulsations Les Campulsations
09 Sep 2017 La Réole, FR Simone pète les watts ! Simone pète les watts !
02 Sep 2017 Braud-et-Saint-Louis, FR Black Bass Festival Black Bass Festival
30 Aug 2017 Saint Médard en Jalles, France Slowfest Slowfest
26 Aug 2017 St Pardon (Vayres), FR Mascarock Mascarock
25 Aug 2017 Pourrain (Auxerre), FR Festival Lunestival Festival Lunestival
19 Aug 2017 Périgueux, FR Festi'Map Festi'Map
18 Aug 2017 w/ Au Pays des Matins Calmes Bordeaux, FR Guinguette Chez Alriq Guinguette Chez Alriq

À propos de Midday Moonlight

 

“La mort est l’entremetteuse de ce recueil. Un homme à cheval, au pas de course, la rage au ventre et la vengeance au bout des mains. Une scène d’étreinte lubrifiée au bourbon, alors que la menace de mort remplace le mot doux. Un passé qui la nuit vient rendre tout futur obsolète. Deux garçons sur la route, suivant les traces de leur père, preacher pendu un matin de lune. De quel côté du flingue la mort frappe-t-elle vraiment ? Courrons, comme des dératés, nous n’y échapperons jamais. Avoir peur de la mort, c’est être vivant. C’est voir la lumière de la lune en plein jour.”

Ces disques, ce sont 7 de nos créations, mais pas que. Ce sont des mois de notre énergie, des changements de cap à répétition. Des loupés à la pelle, des réussites précieuses. Plus de moments de doutes que de véritables moments de joie. L’artiste et le disque, c’est la même chose que l’oeuf ou la poule. Imaginez les ressources nécessaires pour prendre le dessus et en (re)devenir l’origine. Ces disques, c’est nous à cet instant. Jeunes hommes, dans le monde d’aujourd’hui. Nous transpirons la peur de mourir. Nous assistons avec impuissance au viellissement de nos familles. Des amis d’enfance sont partis, certains ne sont restés qu’à moitié. Des gens meurent à des concerts aujourd’hui. Nous passons du temps sur la route, des heures, des journées entières, tout en nous éloignant de plus en plus de ce temps où nous n’y pensions même pas.

En famille, entre amis, en voiture, sur scène… partout nous mettons de la nuit dans nos journées.

Max & Alex

CD MM gif

L’ENREGISTREMENT, LE MIX & LE MASTERING

On ne change pas une équipe qui gagne. Ces chansons, nous les avons capturées dans les studios de Rock & Chanson, avec l’aide de Pascal RICARD. La relation qui s’installe entre celui qui est derrière la console et celui qui se tient face au microphone dépasse quelque part la relation amicale conventionnelle. Technicien du son hors pair, il s’est investi pour figer l’émotion au delà de l’enregistrement. « Vous allez enregistrer la batterie et la guitare live, il y a cet esprit que je veux garder ». Une fois les morceaux dans la boîte, direction le Brésil. Gabriel ZANDER, qui a collaboré avec entre autres Mars Red Sky et The Flying Eyes, travaille le son. D’abord, le mix ; il a carte blanche. Il se charge également du mastering. Le résultat sonore est au rendez-vous !

45T

LES VISUELS

 

La pochette d’un disque, c’est la porte d’entrée vers son univers. Celle du CD est une réalisation d’Ita DUCLAIR. Nous lui avons donné carte blanche, nous voulions que l’artiste s’exprime. « Le but premier de l’illustration était de dégager une ambiance calme, cérémonieuse, et légèrement angoissante. Je voulais amorcer une histoire, avec comme vaste sujet le temps qui passe, en laissant des indices ça et là, mais sans en suggérer l’issue. Je voulais qu’on ait l’impression d’assister à une scène « interdite », qu’on ait l’impression d’avoir le privilège d’être témoin de quelque chose d’obscur et de secret. La scène se trouve quelque part entre rite initiatique, des funérailles teintées de magie noire, et une simple fascination de l’humain pour sa propre fin… » Ita DUCLAIR.

Le visuel du 45T est réalisé par le photographe Vincent HEBET. Elle est sobre, sombre, et explore le concept de la dualité, à l’image des deux faces du vinyle.

Biographie

Les hommes importent peu.

Seule l’histoire qu’ils racontent mérite d’être entendue.

Mais si vous êtes curieux, que vous aimez sonder les âmes derrière les mots et les chairs  derrière le cuir, sachez que la musique de Blackbird Hill, pour qui sait voir les signes, lève le voile sur ceux qui la font.

Il y a d’abord une terre rugueuse, bordant un fleuve lourd, qui est aussi un son.  Il coule, lancinant, et vient heurter de ses flancs une ville éclatante aux marges décaties, dans le fracas d’une saturation électrique. Ces espaces parcourus en parallèle ont marqué, tels des cicatrices, les deux musiciens : les rencontres crépusculaires, les délires et les fièvres, la poussière et le temps.  Voici l’étoffe dont sont faits leurs récits, et dont ils sont aussi faits. Au cœur des brumes moites, vivants linceuls flottant sur les rives, vous suivrez les échos de leurs instruments.  Puis vous les écouterez, sur le seuil de cabanes perdues, vous chanter des histoires qui, d’usage, se chuchotent un œil par-dessus l’épaule, de peur que le diable ne vienne vous prendre. Dans leurs voix, cette nature à la beauté redoutable devient alors le théâtre des Hommes qui y ont amené la véritable sauvagerie. Celle qui naît du mal, pas de la survie.

Leurs deux chants s’accordent à l’étrange duel entre guitare et batterie, délivrant des compositions aux accents incantatoires. C’est sur scène, qu’ils délivrent l’énergie qui fait la matière même de leur musique. Le public devient alors, le temps d’une transe sonore, le témoin de paysages fantasmés et de vies vécues. (Scènes : la Boule Noire, le Fuzz’Yon, le CAMJI, le Café Music, le Krakatoa, Barbey. Festivals : FIMU, Celebration Days, Bouffardises, Off du Blues Passion, Ouvre la Voix, Ocean Climax, Les Campulsations, Jalles House Rock. Tournées : France Ouest, Nord, Belgique. 1ères parties : The Record Company, James Leg, The Temperance Movement, King Mud, GreenLeaf, Mama Rosin, Kids of Adelaïde, Romain Humeau…).

Men do not matter.

It is the story they recount that is worthy of a listen.

However, if you are keen on getting a glimpse of their souls behind the words and their flesh behind the leather, know that for those who can read signs, the music of Blackbird Hill lifts the veil on its creators.

Imagine rough grounds bordering a large river and hear its sound. Haunting, it flows and, in a roar of electric saturation, its flanks collide into a dazzling city and its withering borders. Through twilight encounters, fever and frenzy, and dust and time, these realms wandered in parallel have left their mark, like scars, on the two musicians.

Here is the fabric from which their stories are made and they too are made.  Follow the echo of their musical instruments in the heart of muggy mists, like living shrouds floating on river banks.

Then, on the threshold of isolated log cabins, hear them sing stories usually whispered while looking over one’s shoulder for fear that the devil might come and get you.

In their voices, nature and its dangerous beauty transform into the theater of Man who brought real savagery — the one born not from survival but from evil. Then, for a moment in time unveiled by a sonorous trance, the public becomes a witness of their fantasized scenery and life stories. (Clubs : la Boule Noire, le Fuzz’Yon, le CAMJI, le Café Music, le Krakatoa, Barbey. Festivals : FIMU, Celebration Days, Bouffardises, Off du Blues Passion, Ouvre la Voix, Ocean Climax, Les Campulsations, Jalles House Rock… On Tour : France & Belgium. Support : The Record Company, James Leg, The Temperance Movement, King Mud, GreenLeaf, Mama Rosin, Kids of Adelaïde, Romain Humeau…).

Contacts :

Booking / Management :
Lagon Noir
ophelie.herraire@gmail.com

 

Blackbird Hill:
blackbirdhill@outlook.com

Newsletter :